Le désherbage du fonds de fiction du fonds de documentaire

-Étant donné qu’une grande partie partie du fonds n’était pas traiter sur le logiciel documentaire, ma conseillère pédagogique m’a demandé de procéder au traitement documentaire de tous les livres de documentaire et de fiction afin de les rentrer dans la base de données BCDI. Je lui ai proposé d’effectuer par la même occasion le désherbage de la collection des livres du CDI.

-Néanmoins, au préalable, nous avons procédé à l’élimination de plus de trois cent dossiers documentaires présents dans le CDI. En effet, ceux-ci n’étaient plus à jour et constituaient un fonds d’image pour la réalisation de panneaux de présentation de thèmes réalisés par les élèves. Que ce soit dans le domaine de la géographie (pays de l’Union Européenne au début des années 2000 etc…) ou dans le domaine des technologies (pas de présence du DVD dans les technologies audiovisuelles ; dossier documentaire consacré à internet évoquant le « bug de l’an 2000 »), les dossiers documentaires n’avaient aucun intérêt documentaire et constituaient donc une source de désinformation. Cette élimination physique s’est accompagné de la destruction des notices catalographiques enregistrées sur BCDI pour une partie de ces dossiers.

-A travers ce premier travail, il m’est apparu que la question de la mise à jour et de la véracité des informations présentes dans un document constituent des critères majeurs pour l’évaluation d’un document dans le cadre d’une démarche de désherbage.

Les livres documentaires

-C’est d’ailleurs un des principaux critères retenus pour l’évaluation des livres documentaires. Ainsi, le désherbage du fonds de livres documentaires s’est révèle être plus fastidieux que le fonds de fiction. En effet, il est nécessaire de consulter la table des matières ou le sommaire pour voir exactement de quoi est constitué le fonds de l’ouvrage. Parmi les livres de documentaire désherbés, certains étaient complétement obsolètes. On peut notamment citer un livre sur les bio technologies datant de 1986 ou encore un livre sur les systèmes de mesures et les ordinateurs datant de 1988.

Les bio technologies (1986)

Les bio technologies (1986)

Systèmes de mesure et ordinateurs

Systèmes de mesure et ordinateurs

Avec ce critère d’actualité de l’information, il est nécessaire également d’analyser la qualité physique de l’ouvrage c’est-à-dire d’une part voir s’il est abîmé et s’il a fait l’objet de plusieurs réparations mais aussi de vérifier si le graphisme n’est pas trop désuet. A cela s’ajoute la vérification de la richesse du fonds dans ce domaine. Il s’avère que pour certains ouvrages, diverses critères se recoupent. Par exemple nous avons désherbés un livre sur les chevaux datant de 1994. Celui-ci emprunté à de nombreuses reprises été très abimé. De plus, il se trouve que le CDI bénéficie d’un fonds sur les chevaux très imposant. On compte plus d’une dizaine d’ouvrages sur le sujet. Il a donc été décidé de mettre cet ouvrage au pilon.

Les chevaux en 1000 photos

Les chevaux en 1000 photos

D’autres livres nécessitent une analyse fine de tous ces critères et le concours de ma conseillère pédagogique. Concernant les livres documentaires, l’usage est également pris en compte. Néanmoins, ce critère est fortement tributaire de la qualité de l’information contenue dans le livre en question.

Les livres de fiction

-Le désherbage concernant les livres de fiction reposait sur plusieurs critères majeurs. Tout d’abord le critère de l’apparence physique. En effet, à la suite de mes lectures, j’ai réalisé l’importance de l’apparence du livre dans leur critère de sélection d’une œuvre. Ainsi, les éditions jaunies, abîmées, déjà réparées ou datant de plus d’une quinzaine d’années ont été désherbé. Le critère de l’âge est important car il prend en compte le caractère désuet ou non de l’exemplaire. Ainsi, certains exemplaires ont été mis au pilon en raison du caractère désuet de l’édition.

Néanmoins, le désherbage de ce type de documents dépend également de la présence ou non dans le fonds de plusieurs exemplaires de ce livre. Ainsi, un exemplaire du Seigneur des anneaux rassemblant les trois tomes a été désherbé en raison de son état, de son peur d’ergonomie en matière de confort de lecture pour un élève de collège mais aussi en raison de la présence dans le fonds de deux exemplaires de la trilogie divisés en trois tomes.

Le seigneur des anneaux

Le seigneur des anneaux

C’est également le cas pour un exemplaire d’Histoires extraordinaires d’Edgar Allan Poe. Celui-ci, vétuste et abimé, a été désherbé en raison de la présence dans le fonds de trois autres exemplaires de cet oeuvre. DSC01301B

A l’inverse, certains livres ont été conservés en raison de la présence d’un seul exemplaire dans le fonds. Ce critère était d’autant plus renforcé si c’était une œuvre susceptible d’être évoquée dans le programme de français. Ainsi la prise en compte des programmes de français au collège et des œuvres potentiellement évoquées a fait partie de l’évaluation de certains livres de fiction.

La prise en compte de l’usage des livres est un critère également déterminant dans la sélection d’ouvrages de fiction désherbés. Un exemple pertinent de la prise en compte de ce critère est la désherbage des livres de la collection « Un livre dont vous êtes le héros ». En effet, le CDI a dans son fonds une trentaine de livre de fiction de cette collection. Or, lors du désherbage, il s’est avéré que ces éditions datant des années 1990 et abîmées étaient encore régulièrement empruntées ces dernières années d’après les fiches d’emprunt présentes dans ces ouvrages. Ainsi des ouvrages destinés à être désherbé ont été conservés. Néanmoins, une partie de cette collection – la plus vétuste – a tout de même été mise au pilon.

Certains ouvrages ont été désherbés en raison de leur caractère non-adaptés à un public de collège. Ainsi le livre Rosemary baby a été désherbé pour cette raison.

La prise en compte des contraintes budgétaires :

-Hormis tous ces facteurs propres à un activité de désherbage, la prise en compte du budget du CDI a constitué un critère de sélection pour certaines œuvres et notamment des classiques. On peut citer par exemple Si c’est un homme de Primo Lévy.

En effet certaines priorités ont été établies en début d’année par ma conseillère pédagogique qui ont eu un impact fort sue le budget du C.D.I.. Parmi eux, la constitution d’un fonds de document pour l’orientation à jour et l’acquisition d’une nouvelle version de BCDI ainsi que l’acquisition de E-sidoc. Ces deux priorités induisent des coûts financiers importants qui se sont répercutés sur le budget du CDI. Ainsi, il s’est avéré très vite qu’il était impossible de remplacer de façon systématique un livre désherbé soit par un autre livre, soit par une édition plus récente ou plus adaptée au public de l’établissement. De ce fait la question de l’évaluation de la vétusté d’un livre a été revu de façon à ce que l’activité de désherbage ne prenne pas la forme d’une « amputation du fonds » sans politique d’acquisition en aval.

La mise en œuvre d’une liste des livres désherbés

-A la suite de mes lectures, il m’est apparue nécessaire de mettre en place une liste des livres désherbés. Une liste sur laquelle apparaîtrait les différents critères justifiant l’élimination de tel ou tel document. En effet, après avoir entamé la procédure de désherbage, il s’est avéré qu’aucun document ne tenait à jour le nombre et l’identité des livres désherbés. Or ce type de documents constitue d’une part un document nécessaire à la présentation et notamment au CA des résultats de la procédure de désherbage mais constitue également pour l’enseignant-documentaliste une ressource non négligeable et notamment pour le rachat éventuel de certains livres dans des éditions plus récentes et réactualisées.

J’ai donc demandé à ma conseillère pédagogique qui m’a indiqué que selon elle, ce type de liste présentée au CA n’était pas nécessaire et notamment dans la mesure ou les livres désherbés n’était pas répertoriés. J’ai tous de même décidé de constituer une liste. Celle-ci permet notamment de quantifier le nombre d’ouvrages désherbés au cours de l’année mais permet aussi de justifier pour chaque livre après leur élimination les raisons pour lesquelles ils ont été désherbés.

Selon moi, ce type de document me paraît essentielle dans ce type d’activité d’autant plus que le logiciel documentaire ne permet pas de constituer cette liste dans la mesure où la majeure partie des ouvrages ne sont pas entrés dans la base documentaire et ne peuvent donc pas être classé comme « mis au pilon ».

Le désherbage: un travail collectif

-L’activité de désherbage des livres de fiction et des livres documentaires m’était déléguer. Or, très rapidement, j’ai questionné régulièrement ma conseillère pédagogique pour certains ouvrages. En effet, certains critères sont sujets à interprétation et tout particulièrement la question de la vétusté d’un livre. D’autant plus que ces critères interagissent entre eux (exemple : si une édition de L’ile au trésor paraît vétuste, il peut être nécessaire de la garder en raison de la présence d’un seul exemplaire dans le fonds et d’un budget ne permettant pas le rachat de l’œuvre).

Ainsi, pour la plupart des livres que je décidais de mettre au pilon, je lui demandais son avis au préalable. Cela permet notamment d’avoir un autre regard sur son jugement mais également d’échanger et donc d’apprendre ainsi que de peaufiner la finesse de la désélectionner de certains documents. Cet échange a donné lieu à la mise en place progressive de critères d’évaluation prenant en compte les particularités propre au CDI (mettre en annexe le résumé de la prise de note effectuée durant l’année).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s